Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/05/2017

Destruction de 25 hectares de garrigues

Au lendemain de leur élection il y a 3 ans les élus de Lédenon ont été démarchés par NEOEN qui leur a proposé des ressources financières en contrepartie de l'abandon (par un bail emphytéotique de 30 ans) d'une surface importante de terrains en garrigues afin d'installer un parc photovoltaïque. 

Ce projet a cheminé dans la plus grande discrétion et il a fallu attendre l'obligation de recevoir un pouvoir du conseil (afin que le maire puisse signer cet abandon) pour que le projet soit évoqué publiquement.

Comme lors du projet de création d'une carrière en 1989, les riverains les plus proches n'ont pas été informés et n'ont obtenu les documents qu'avec l'intervention de la Commission nationale d'Accès aux Documents Administratifs auprès du Premier ministre (CADA) et après là aussi une mauvaise volonté et des retards locaux.

photovoltaïque,solaire,lédenon,garrigues,biodiversité,menace,destruction

Les pré-études et études ont été conduites sans aucun contact avec l'association qui possède les données faune et flore locales les plus abouties aujourd'hui et sur la durée (relevés pour certains, sur bientôt 30 ans).

Quinze hectares seront clôturés et une bande de sécurité de 50 m entourera l'ensemble du parc solaire, portant la surface impactée à 25 hectares.

Ce site vous informera régulièrement sur l'avancée du dossier.

Pour recevoir les informations inscrivez-vous à la Newsletter ci-contre.

calcul surface _brute_.JPG

Lédenon_21ha50.jpg

116.jpg

Centrale solaire identique à Rochefort du Gard NEOEN

Rochefort du Gard 2.JPG

 

Commentaires

Cela m'intéresse.

Écrit par : LEONI Armande | 01/05/2017

Les commentaires sont fermés.